2395
page-template-default,page,page-id-2395,stockholm-core-2.2.3,select-theme-ver-8.2,ajax_fade,page_not_loaded,side_area_uncovered,,qode_menu_center,qode-mobile-logo-set,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
Title Image

FAQ

Quelle est la spécificité des divers choeurs de la SPNM ?

 

Il existe de nombreux chœurs et chacun a sa couleur propre. Les chœurs de la SPNM ont pour mission de produire de grandes œuvres pour choeur et orchestre dans leur version intégrale et de présenter ces œuvres accompagnés d’un orchestre professionnel (l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde (OPNM). Bien qu’étant composés de choristes amateurs (entendons par cela que les choristes ne sont pas rémunéré(e)s pour chanter), ils offrent des prestations de niveau semi-professionnel (certains iraient jusqu’à dire professionnel).

 

Une autre caractéristique originale des chœurs de la SPNM c’est que chaque chœur travaille la même œuvre classique dans sa propre région, mais présente les œuvres intégrales en se joignant aux autres chœurs, tous dirigés par le même chef, Maestro Michel Brousseau. Il se dégage de ce travail une homogénéité dans l’interprétation, même si l’œuvre a été apprise par les choristes dans des lieux et des moments différents. Ce faisant, il est possible de réunir sur scène entre 130 et 150 choristes qui joignent leurs voix et leurs cœurs pour interpréter l’intégrale de l’œuvre du répertoire choisie à chaque concert.

 

Qui peut faire partie des chœurs de la SPNM ?

 

Toute personne passionnée par le chant et intéressée par les grandes œuvres écrites pour chœur et orchestre. Il n’est pas essentiel d’avoir une formation musicale poussée pour se joindre au chœur, mais une connaissance de base de la musique (savoir lire une partition et s’y retrouver) et une expérience chorale sont des atouts précieux. Des outils d’apprentissage sont par ailleurs offerts ou proposés pour ceux et celles qui en sentent le besoin. Le chef, Michel Brousseau, fait passer une audition à chaque choriste pour déterminer la tessiture de la voix et assigner la personne au bon pupitre (alto ou soprano pour les femmes; ténor ou baryton-basse pour les hommes). Certaines femmes à la voix plus grave peuvent se voir invitées à joindre le pupitre des ténors.

 

Il faut également être disposé(e) à consacrer quelques heures par semaine à la maison pour l’apprentissage personnel de l’œuvre choisie. Il n’est pas réaliste de penser que seules les périodes de répétition prévues en groupe peuvent suffire à maîtriser une œuvre intégrale. Se joindre à l’un des chœurs de la SPNM c’est se joindre à un groupe qui désire offrir des concerts de qualité professionnelle et qui accepte donc d’y mettre le temps et l’énergie que cela requiert. Chacun et chacune porte une part de responsabilité pour et avec l’ensemble du groupe, ce qui soude les membres et les solidarise dans la recherche du meilleur rendement possible de l’oeuvre. De belles amitiés se tissent au fil des répétitions, créant ainsi un solide lien d’appartenance au choeur.

 

Quand ont lieu les répétitions ?

 

Puisque c’est le même chef qui dirige tous les chœurs, chacun a sa soirée : lundi = Sainte-Thérèse; mardi = Montréal; mercredi = Mont-Laurier; jeudi = Ottawa.

 

Le déroulement des répétitions est habituellement le suivant :

  • 20 premières minutes : travail vocal pour placer la voix;
  • 60 minutes : travail en atelier (soprano – alto; ténor – basse) durant les premières semaines de l’apprentissage de l’œuvre. Une fois l’apprentissage de base terminé, cette période regroupe tout le chœur.
  • pause
  • 60 minutes : travail avec l’ensemble du choeur.

 

De plus, comme les concerts regroupent tous les choeurs qui ont travaillé la même œuvre intégrale chacun dans sa région, il est toujours prévu, vers la mi-session, une fin de semaine intensive où tous les chœurs pratiquent ensemble pour affiner le tout.

 

Finalement, les concerts étant généralement présentés avec orchestre et solistes, la dernière semaine avant le concert nous avons habituellement une pratique à Montréal (Conservatoire de Montréal) pour peaufiner l’œuvre, accompagnés cette fois de l’orchestre et des solistes. Il faut également compter, bien entendu, sur une générale la veille (ou l’avant-veille) du concert.

 

Combien de concerts par année ?

 

Cela dépend des années. Il arrive que nous préparions deux concerts différents durant une année, soit un concert avant Noël et un vers la fin-mai début-juin. Mais il arrive aussi, comme en 2018-2019, que nous ne montions qu’une seule grande œuvre intégrale (Messe solennelle de Rossini en 2018-19). L’année 2019-2020 fut consacrée à la préparation de la Missa solemnis de Beethoven, une oeuvre magistrale qui a occupé toute notre année mais que nous n’avons pu présenter, COVID obligeant.

 

Chaque concert est habituellement présenté dans chacune des régions d’où proviennent les chœurs membres de la SPNM. Les membres des chœurs s’engagent à participer aux concerts qui sont offerts dans les régions autres que la leur. C’est ainsi que chaque choeur se produit entre 4 et 8 fois par année, à Montréal, Sainte-Thérèse, Ottawa et Mont-Laurier.

 

Intéressé(e) à vous joindre à nous ? Nous serons heureux et heureuses de vous accueillir parmi nous. Consultez notre page RECRUTEMENT.