1728
page-template-default,page,page-id-1728,page-child,parent-pageid-1721,stockholm-core-2.2.3,select-theme-ver-8.2,ajax_fade,page_not_loaded,side_area_uncovered,,qode_menu_center,qode-mobile-logo-set,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

CPNM • BASSES-LAURENTIDES HISTORIQUE

60 ans d’histoire


 

Fondé en 1961 par Monsieur Jean-Pierre Guindon sous l’appellation Les Chanteurs de Sainte-Thérèse, dès ses premières années, le chœur s’est donné comme mission de monter les grandes œuvres chorales du répertoire classique et de faire découvrir au public des œuvres inédites.

 

Le chœur a accompagné des artistes de renommée internationale tels Gilles Vigneault et Natalie Choquette et s’est produit avec de grands orchestres : l’OSL, l’OSM, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal. En 1984, il a participé à la grande messe en l’honneur du Pape Jean Paul II, sous la direction de M. Guindon.

 

Pour un historique plus détaillé des 40 premières années du choeur lisez cet article préparé par le fondateur, Monsieur Jean-Pierre Guindon: Les 40 premières années

 

En septembre 1999, Maestro Michel Brousseau succède à Monsieur Guindon à la barre des Chanteurs de Sainte-Thérèse. Maestro Brousseau étant aussi chef du Chœur et de l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde, une très intéressante collaboration avec ces organismes se développe au fil des années. Cette collaboration s’étendra un peu plus tard avec le Chœur de Tremblant et le Chœur classique d’Ottawa, formations également dirigées par M. Brousseau.

 

Depuis l’arrivée en poste du Maestro Brousseau les Chanteurs de Ste-Thérèse ont ouvert encore davantage leurs horizons. Depuis 2008, plusieurs de ses membres se produisent sur des scènes nationales et internationales en joignant le Chœur international (également dirigé par Maestro Brousseau) et en participant à des concerts spéciaux, d’abord sous l’égide de la Société philharmonique du Nouveau Monde et, depuis 2017, aux projets de Mundia productions.

 

En août 2021, les Chanteurs de Sainte-Thérèse optent pour une nouvelle appellation qui reflétera davantage leur nouvelle réalité. Ils se présentent dorénavant comme Choeur philharmonique du Nouveau Monde – Basses-Laurentides (CPNM – BL).

 

Les années 1980-1990

 

Les Chanteurs de Sainte-Thérèse ont présenté des créations canadiennes inédites, dont la Messe en mi mineur de Raymond Daveluy (1984), la Missa pro Trecentesimo ANNO de Jacques Hétu (1985) et le Te Deum de Clermont Pépin (1991). Cette dernière a été enregistrée par Radio-Canada et diffusée à plusieurs reprises sur ses ondes. L’enregistrement a même été sélectionné pour représenter le Canada dans un concours international. Le chœur a également participé à la présentation de la Cantate pour une joie de Pierre Mercure (1995) sous la direction de Jacques Lacombe.

 

La période de 2000 à 2010

 

Au printemps 2004, le chœur participe à la présentation de l’opéra La Traviata de Verdi dans une mise en scène originale signée Marie-Josée Forget, et clôture la saison avec la majestueuse 9èmeSymphonie de Beethoven.

En décembre 2004, conjointement avec le Chœur philharmonique du Nouveau Monde, Les Chanteurs présentent la version intégrale du Messie de Haendel.
Mai 2005 : Te Deum et Messe en ré d’Antonin Dvorak.
En décembre 2005 sont présentées les Litaniae Lauretanae de Mozart et la Messe de Minuit de Charpentier, et au printemps 2006, les plus belles Cantates de Bach, exigeant répertoire dont l’interprétation a été saluée par la critique.
Depuis le tournant du millénaire, le chœur présente annuellement le Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame où, en novembre 2006, 1700 personnes ont acclamé cette œuvre magistrale.
Au printemps 2007, Les Chanteurs interprètent Les Vêpres solennelles d’un Confesseur de W.A. Mozart et le Gloria de Vivaldi. Dans le cadre d’un projet de réinsertion sociale, une dizaine de jeunes se joignent aux Chanteurs de Sainte-Thérèse et vivent l’expérience d’un concert professionnel – ces choristes se sont joints au chœur pour chanter le célèbre Gloria.
La saison 2007-2008 a été riche en émotions avec l’interprétation de la Messa di Gloria de Puccini et, en première nord-américaine, une œuvre inédite de Théodore Dubois, la Messe solennelle de saint Remi.
En août 2008, pour clore cette année mémorable, plusieurs membres des Chanteurs participent à une tournée de plusieurs concerts en Sicile (Italie) – une expérience musicale inoubliable !
Mars 2009 : Concert bénéfice pour les patients des Shriners de Karnak avec, au programme, La symphonie No. 40 de Mozart et la Messe solennelle de St-Rémi de Théodore Dubois.

Mai 2009, Requiem de Fauré et en première mondiale, la Messe de la Délivrance de Théodore Dubois. En septembre 2009, les deux messes inédites de Dubois étaient enregistrées à l’église Saint-Jean-Baptiste à Montréal. Le lancement mondial du CD, sous étiquette ATMA Classique, a eu lieu le 27 avril 2010.
En mai 2010, était présenté à Montréal, Sainte-Thérèse, Ottawa et Tremblant le très célèbre Carmina Burana de Carl Orff.
Le 12 juin 2010, les Chanteurs de Sainte-Thérèse participent à la présentation de la Messe solennelle de saint Remi au célèbre Carnegie Hall à New York.
En août 2010, des membres des Chanteurs se joignaient aux trois autres formations chorales de Maestro Brousseau pour une deuxième tournée en Sicile : six représentations de l’opéra Cavalleria Rusticana de Mascagni, version concert.
En décembre 2010, deux représentations du Messie de Haendel, soit à Montréal et Tremblant.

 

De 2011 à aujourd’hui

 

50 ans déjà! L’année 2011 marque le 50e anniversaire de fondation des Chanteurs de Sainte-Thérèse. En mars, à St-Jérôme et Montréal, les mélomanes ont une fois de plus pu entendre Carmina Burana .
Le 30 avril 2011, sous le thème « Les Chanteurs de Sainte-Thérèse, une histoire de chœur », un concert grandiose était présenté à l’église Sainte-Thérèse d’Avila. Sur scène, M. Jean-Pierre Guindon, chef-fondateur du chœur et M. Michel Brousseau, directeur musical actuel, lesquels ont respectivement dirigé le Gloria de Vivaldi et le Requiem de Verdi. Une soirée mémorable! Quelques semaines plus tard, soit le 21 mai 2011, le Requiem de Verdi était de nouveau présenté au Centre National des Arts à Ottawa.
Mai 2012. Nos auditeurs ont le plaisir de découvrir une autre œuvre de Théodore Dubois : Le Paradis perdu.
Octobre 2012. Dans le cadre du Festival Orgue et couleurs de Saint-Placide, le chœur participe à la présentation de la Grand Messe de Gilles Vigneault et interprète également plusieurs chansons de ce grand poète de chez-nous. Honorés par la présence de M. Vigneault, auditeurs et choristes ont vécu des moments remplis d’émotion. Ce concert était repris en décembre 2012 à Tremblant ainsi que le 10 février 2013 à Sainte-Thérèse.
Juin 2013, Théâtre Leonardo da Vinci à Saint-Léonard, les plus beaux airs et extraits d’opéra de Verdi.
Décembre 2013, à Saint-Eustache, Montréal et Tremblant, « Un Noël viennois, les plus belles valses de Strauss ».
Mai 2014 : Présentation du Requiem allemand de Brahms.
Décembre 2014, en l’église de Saint-Eustache, à Montréal, Ottawa et St-Jovite, Le Messie de Haendel fait vibrer les âmes.
Mai 2015, Carmina Burana de Carl Orff et la Symphonie des Psaumes de Igor Stravinsky.
Décembre 2015, Église Saint-Eustache, en partenariat avec la Fondation autisme Laurentides, on présente le Gloria de Karl Jenkins et le Gloria de Francis Poulenc.
Juin 2016, Deux grandes œuvres de John Rutter sont honorées : le Gloria et le Magnificat.
Mai 2017: Retour à Mozart avec la Messe en Do mineur présentée à Montréal, Ottawa et Sainte-Thérèse ainsi qu’en ouverture du Festival Classica à Varennes.
Décembre 2017: Présentations de la Messe en Do de Franz Schubert, du Gloria de Vivaldi et de quelques airs classiques de Noël à Tremblant, Ottawa et Sainte-Thérèse.
Mai- Juin 2018: Ouverture du Festival Classica à Varennes avec la présentation de la Messa di Gloria de Puccini, reprise à Sainte-Thérèse et Ottawa.
Décembre 2018 : Extraits de la Messa di Gloria de Puccini et chants de Noël traditionnels. Présenté à l’église St-Jovite et l’église de St-Sauveur.

Mai 2019: La Petite messe solennelle de Gioacchino Rossini. Présentée à Montréal, Ste-Thérèse, St-Jovite et Ottawa.